Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
 Cap sur l'Euro-Vélo 6!

Paraplégique et défi fou... Désormais depuis 12 ans, pour Patrick, l'un ne va plus sans l'autre...Après Lourdes, après le Mont Saint Michel, Patrick se lance dans son troisième défi. Eté 2013, il reliera Nantes à Budapest en Handbike!

Jour 31 - 09/08 - PÖCHLARN – TULLN

Difficile d’imaginer que la nuit passée à PÖCHLARN ne serait pas de tout repos…. Contraint de dormir fenêtres ouvertes en raison de la chaleur étouffante, la petite rue adjacente à la pension a connu une activité digne d’un grand boulevard… la circulation n’a dû cesser que vers 2H 00 du matin pour reprendre de plus belle vers 4H30… (motos, voitures, camions.. le tout amplifié par un nid de poule se trouvant juste devant notre hébergement) pas idéal pour récupérer… de plus l’étape du lendemain est longue (89 km prévu).

Au briefing du soir, nous avons pourtant envisagé de la poursuivre afin de se rapprocher de VIENNE. Celle de samedi, jour où les enfants nous rejoignent, sera ainsi raccourcie nous laissant un peu plus de temps à passer avec eux…. On verra bien et on décidera au dernier moment en fonction de l’heure à laquelle nous arriverons à TULLN.

Un départ programmé tôt (6H30) ne nous a pas gênés puisque, réveillés, nous l’étions depuis un moment …

La sortie du gîte nous réserve une surprise : à peine dehors une averse nous contraint à rester abrités sous un hall adjacent… 10 minutes... mais cela suffit pour saper un moral déjà mis à mal par une nuit agitée…

Enfin, l’accalmie permet de sortir les vélos… faire le plein des bidons… et de partir, à 6H 50, sous un temps resté menaçant…

Claude est retourné au gîte pour tout remettre en ordre, faire la vaisselle, et rendre les clés…

Le temps n’est pas seulement demeuré menaçant longtemps et s’est mis au diapason de la pluie dès le premier km et ce sans discontinuer jusqu’à 10H 00… averses plus ou moins violentes mais qui mouillent bien… le pied en hand-bike … le sable qui se trouve encore par endroit sur la voie rentre partout (y compris dans l’appareil photos)… Les quelques routes partagées, sur la voie cyclo adjacente, nous gâtent encore plus avec les projections d’eau des voitures qui ont du mal à ralentir… douche assurée chaque fois… «mais on a déjà dit qu’on était un peu félés ».

MELK est traversé sous la pluie et nous devons passer par un chantier de remise en état des voies ravinées par les crues… slalom entre les camions et engins qui s’effacent à notre passage… le maximum est fait pour les cyclotouristes soient le moins gênés.

Il reste encore beaucoup à faire, de nombreux tronçons de l’EV 6 sont toujours inaccessibles… fermés mais tous avec une déviation fléchée et chaque fois quelques km en plus…

SCHÖNBÜHEL nous montrera les travaux titanesques entrepris pour protéger la zone d’habitation… un mur d’enceinte et des portes impressionnantes…

A MAUTERN, il pleut toujours et traverser la grande route833 est une véritable épopée : les trottoirs surbaissés pour quitter la voie cyclable sont adaptés aux vélos mais pas aux hand- bike… Patrick reste une nouvelle fois pendu alors que la circulation n’a pas diminué…

C’est à PALT que, subitement, la pluie cesse nous laissant apercevoir la GÖTTWEIG ABBEY, devenue restaurant et dominant la vallée du haut de sa colline. Malgré ce temps exécrable, nous avons néanmoins parcourus presque 50 km en 2H 30… aujourd’hui, on ne peut pas dire que nous avons été gênés par la chaleur.

La voie sur berge est redevenue un peu plus humaine avec la réapparition, même sporadique, du soleil. La route commence à sécher mais à chaque traversée de flaques, et il y en a, Patrick en « profite »…

Finalement, le rythme tenu permet d’arriver à TULNN à 11H45 et 96 km… le pari fait a été tenu malgré le mauvais temps… nous allons pouvoir avancer d’une bonne vingtaine de km dans l’étape de samedi… Patrick est à nouveau crépi…Arlette en a encore sous la pédale… comme elle a progressé…

Claude est là, après la prise de contact avec l’Auberge de Jeunesse (Auberge MARC AUREL) dans laquelle nous serons le soir, le magnifique parc de TULLN l’aura bien occupé en nous attendant, il nous ne fera un rapide compte rendu même si nous avions pu en avoir un petit aperçu en le traversant via l’EV 6.

Les casses croûtes pris sur le pouce nous permettent de repartir dès 12H 30 pour rejoindre KORNEUBURG, à 25 km de là… à un rythme un peu plus faible puisque nous y serons à 14H00… toujours ça de pris pour demain… . et le temps se prêtait fort bien à ce petit extra… pas moins de 126 km pour aujourd’hui…

NDLR: Le wifi étant très très long en Hongrie, la mise en page est sommaire.. mais le principal est bien d'avoir des nouvelles!

Jour 31 - 09/08 - PÖCHLARN – TULLN
Jour 31 - 09/08 - PÖCHLARN – TULLN
Jour 31 - 09/08 - PÖCHLARN – TULLN
Jour 31 - 09/08 - PÖCHLARN – TULLN
Jour 31 - 09/08 - PÖCHLARN – TULLN
Jour 31 - 09/08 - PÖCHLARN – TULLN
Jour 31 - 09/08 - PÖCHLARN – TULLN
Jour 31 - 09/08 - PÖCHLARN – TULLN
Jour 31 - 09/08 - PÖCHLARN – TULLN
Jour 31 - 09/08 - PÖCHLARN – TULLN
Jour 31 - 09/08 - PÖCHLARN – TULLN
Jour 31 - 09/08 - PÖCHLARN – TULLN
Jour 31 - 09/08 - PÖCHLARN – TULLN
Jour 31 - 09/08 - PÖCHLARN – TULLN
Jour 31 - 09/08 - PÖCHLARN – TULLN
Jour 31 - 09/08 - PÖCHLARN – TULLN
Jour 31 - 09/08 - PÖCHLARN – TULLN
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article